STOP F-35 ! Signez maintenant

Jusqu'à présent, 5'894 personnes ont téléchargé leur feuille de signature. Aidez-nous !

Le F-35, que le Conseil fédéral a choisi comme nouvel avion de combat suisse, est totalement inadapté et coûte beaucoup trop cher. Il a été développé uniquement pour des guerres d’agression – le bombardier furtif est massivement surdimensionné pour les missions de police aérienne. Il présente de nombreuses déficiences techniques et ne constitue donc qu’une protection supposée, car son aptitude opérationnelle est discutable. De plus, les services secrets américains sont toujours dans le cockpit de ce jet – un scandale en termes de politique démocratique..

Alors que la Suisse devient ainsi dépendante du Pentagone et jette par la fenêtre une immense quantité d’argent des contribuables pour 36 exemplaires de jouets militaires de luxe, les solutions aux vrais problèmes tels que les soins ou la crise climatique passent à la trappe. C’est pourquoi nous avons lancé une initiative contre l’achat des F-35. Avec ce choix, le Conseil fédéral ignore l’avis de la majorité de la population, qui ne veut pas du F-35.

Nous ferons tomber cet avion de combat de luxe dans les urnes !

NOS ARGUMENTS CONTRE LE F-35

Hors de prix : Le F-35 est un véritable gouffre financier et nous coûtera bien plus de 25 milliards de francs. Dans tous les pays qui ont acheté le F-35, les coûts d’utilisation et d’entretien ont explosé. S’ajoutent à cela la correction de défauts et les mises à jour. Pour une durée d’utilisation de 30 ans, les coûts totaux pourraient nettement dépasser les 25 milliards de francs.

Inadapté : Pour protéger notre espace aérien, nous n’avons pas besoin d’un bombardier furtif, conçu pour des attaques en territoire ennemi. Lors de la campagne de votation de septembre 2020, le Conseil fédéral a argumenté en insistant sur le fait que l’espace aérien suisse devait être protégé. La population a dit oui à cela et cette décision doit être respectée. Or, le F-35A est totalement inadapté pour cette tâche. Son ascension est lente, son accélération faible et il est également difficile à manœuvrer. La Suisse n’a pas besoin de cela et ne veut pas de cet avion.

Inutile : Aujourd’hui, alors que nous faisons face à une crise climatique et à une crise sanitaire qui nécessitent des investissements importants, cela ne fait absolument aucun sens de dépenser 25 milliards de francs issus de nos impôts pour des avions de combat de luxe. Les bombardiers furtifs ne peuvent ni aider le personnel soignant ni produire de l’énergie solaire. Le F-35 n’offre donc aucune protection face à aux grandes menaces de notre temps. 

Peu sûr : Acheter le F-35 reviendrait à rendre la Suisse dépendante des Etats-Unis à un degré intenable sur les plans industriel et de la politique de sécurité. Cet avion bourré d’électronique ne peut pas être réellement géré de façon autonome. Ainsi, à l’avenir les services secrets américains seront toujours à bord. Le secret extrêmement strict qui entoure cet avion accroît encore la dépendance de la Suisse à l’égard des États-Unis en matière de formation, de maintenance, de fourniture de pièces de rechange et de mise à jour.

Argumentation détaillée

Dans notre argumentation détaillée, vous trouverez d’autres arguments pour une initiative contre les F-35.

Contact: initiative@pssuisse.ch

L’initiative populaire contre les nouveaux avions de combat américains est portée par le PS, le GSsA et les Verts.

Logo PS